samedi, septembre 29, 2007

Senteurs de Provence dans ma boîte aux lettres

Parmi tous les blogs existant il en est un plein d'odeurs de saveurs.
Vous pensez bien qu'il ne m'a pas échappé, je le lisais souvent en catimini, sans rien dire de mon passage.
J'allais le feuilleter un peu comme on part en week end au bord de la mer ou au soleil et j'en revenais toujours nostalgique.
Je voyais bien que de temps en temps Céline postait une photo mystère et demandait où cela se trouvait.
Je connaissais les réponses mais je ne disais toujours rien.... et puis...un soir, voyant que personne ne se manifestait, j'ai osé une réponse indiquant qu'à coup sûr on était à Marseille !
Céline, qui est très active, a laissé passer du temps avant de répondre, et un jour m'a demandé ce qui me ferait plaisir de recevoir en échange de ma bonne réponse.
J'ai dit rien de bien sophistiqué juste quelques senteurs de Provence.
Elle a répondu, ok mais donne moi du temps!
Et oui ! l'été en Provence , la cueillette ça prend du temps....je savais qu'il fallait être patiente. J'ai attendu.
Et puis il y a quelques jours, en rentrant de Cayenne, je suis passé à côté de ma boîte aux lettres et j'ai trouvé quelle sentait différent; j'ai cru que mon esprit se troublait, qu'il avait envie de vacances.
J'ai tout de même vite couru chercher la clé pour découvrir un gros carton odorant qui attendait.
Le soleil ayant bien chauffé le métal de la boîte, les senteurs étaient décuplées, ça embaumait comme des huiles essentielles en train de brûler.

Plein de petites poussières parfumées étaient emprisonnées dans le Scotch de fermeture, j'ai vite compris et me suis dépêchée d'ouvrir .
Du thym, du romarin, des feuilles de laurier de la verveine et une branche d'olivier séchaient doucement dans du papier journal.
Une belle carte m'expliquait le lieu de récolte de chaque produit.
C'est je crois un des plus beaux colis que j'ai reçu depuis que la blogosphère généreuse existe.

Tout cela m'a donné la nostalgie du maquis corse, où nous avons habité 7 ans et j'ai eu une furieuse envie de canistrelli.
Mais pas n'importe lesquels, ceux de Joséphine, ma marchande de légumes du marché d'Aiacciu.
Elle qui me rassurait souvent quant aux engrais employés pour la culture des légumes que son frère cultivait à Bastellica par un "c'est tout foumier" !! et c'est vrai qu'ils étaient divinement bons.
Je devrais aussi vous parler de son brocciu (prononcer broutch) et des cabris de pâques et .....de tant de choses qui ont laissé de beaux souvenirs , mais bon, revenons à nos biscuits.

Pour une quarantaine de canistrelli selon Joséphine

300 gr de farine de blé et 200 gr de farine de châtaignes, 200 gr de sucre de canne, 100gr d'huile d'olive, 130 ml de vin blanc sec (Patrimonio si possible) 2 belles cuillères a soupe de graines de fenouil ou 70 ml de pastis (enfin, du Casanis) ou des zestes de citron ou ce qui vous fait envie, 1 paquet de levure chimique, 1 pincé
e de sel

Mélangez les farines, le sucre, la levure et le sel. Faites un trou au milieu et ajoutez y le vin blanc, l'huile et le parfum choisi, mélangez bien mais que la pâte ne soit pas trop lisse.
Étalez là sur le plan de travail sur 2 cm d'épaisseur et découpez à l'aide d'une roulette ou d'un couteau des petits rectangles ou losanges.
Déposez les sur une plaque de cuisson, saupoudrez de sucre et hop! au four pour 15/20 minutes.
Four préchauffé à 200° soit th 7.


Dégustez en buvant un Muscat du Cap tout en écoutant le dernier CD de Imuvrini, n'est ce pas Guylaine ?

Guylaine est très triste, en ce jour de cat blogging, Maya, sa chatte est partie au paradis des chats. Je garderai d'elle cette image que j'aime beaucoup !




21 commentaires:

guylaine a dit…

Je vais essayer ta recette dès que j'aurais fini ceux que ma fille m'a rapporté de Corse, merci pour le clin d'oeil Brigitte !
Ceux soir nous sommes tristes car Maya vient de se faire écraser, en plus c'était le chat ma fille qui fait ses études sur Paris ! Donc pas le moral !
Bises !

rachel a dit…

ouaah la chance...les miens sont restes a la douane...pas cool..et merci pour ces petites galettes..;o)

JO TOURTIT a dit…

Et ben tu ne vas pas être déçue par mon colis alors ! Bon, il y en a moins car mon jardin est petit ouistiti et que je n'ai qu'un plan de chaque mais ...le coeur y était +++
bIZ

sole a dit…

Estuve en Corcega,hace un par de veranos y alli devoré toneladas de canistrelli,asi que mil gracias por la receta.
Las hiervas provenzales son para mi otra debilidad,cada vez que paso por Francia,las busco.

Hace un tiempo un grupo de blogueros nos enviabamos paquetes con delicias locales,era un regocijo abrir un paquete y que te llegaran olores del Atlántico,de las montañas de Argentina, de chocolates suizos o embutidos españoles,tal vez deberiamos poner a andar esa red una vez mas
Un beso

eglantine a dit…

Ah les herbes de Provence, depuis que je les ai découvertes, je ne saurais m'en passer. D'ailleurs j'ai dans mon jardin un pied de laurier et chaque été je plante du basilic... le thym quant à lui ne se plait pas chez moi... Ma mère faisait de délicieux gâteaux au vin blanc... je testerai les tiens mais il faut avant que je trouve des graines de fenouil.

Tiuscha a dit…

Tes canistrelli m'inspirent... peut être en ferai-je durant cette semaine parisienne, ce qui est sûr c'est que les herbes me manqueront en cuisine même si le potager de mon père regorge des basiques...

Papilles et Pupilles a dit…

Quels jolis moments tu partages avec nous .

Carlos a dit…

Muy bueno y que ricos son, sobre las hiervas de la provenza que decir, espectaculares.

Lisanka a dit…

mmmmh, ils me tentent bien! Pauvre Maya, je partage ta tristesse!

Anonyme a dit…

Waouh ...ça devait en effet embaumer dans ta boite aux lettres!! que du bonheur !! et envelopper toutes ses bonnes senteurs naturelles dans un article sur le nucléaire me laisse penser que Céline a beaucoup d'humour !!
Naty

Rosa's Yummy Yums a dit…

C'est très gentil de sa part! Un beau colis...
Tes canistrellis sont très beaux! Il faudra que j'essaie cette spécialité...

Bises,

Rosa

Natalia a dit…

Je comprends ta nostalgie et la magie que représente un tel colis, lorsqu'on est dans un environnement radicalement différent! Ta recette de canistrelli me tente bien... Bises

nuage de lait a dit…

cette recette me fait terriblement de l'oeil
je partage ta tristesse concernant Maya :(

guylaine a dit…

Merci à toi Brigitte, c'est vraiment gentil d'avoir publié cette photo qui est justement la dernière que mon mari avait faite d'elle. Moi je n'ai pas pu en parler sur mon blog, j'ai trop mal, bises !

Espera a dit…

Moi aussi je comprends le plaisir que tu as dû avoir en ouvrant ce colis. J'imagine mon mari recevant des épices et des herbes d'Uruguay !
Charmante attention de Céline d'avoir en plus décrit ses lieux de récolte. Et pour nous l'occasion de découvrir son blog.
Une pensée pour Maya ...
Besos de noche

Gracianne a dit…

Aaah, de la nostalgie en boite, et en gateaux. Celine a compris ce qui te ferait plaisir, et tu le lui rends bien.
Mon nouvel ami Corse m'a promis de me rapporter de la farine de chataigne, alors a nous aussi les canistrelli.

menus propos a dit…

Quelle coïncidence en effet!
Tes canistrelli sont différents des miens pour les ingrédients, ils font bien envie aussi.

E. a dit…

J'adore les herbes de provences et tu as de la chance tu es sure de la provenance de celle-la parce qu'il parait (j'ai pas verifie...) que la grande majorite de celles que tu trouves dans le commerce (meme en France) viennent...de Chine :-(

jp a dit…

les feuilletés au brocciu
sur le marché

Hélène (Cannes) a dit…

Céline est une fille absolument charmante. Et ces herbettes, je vois bien dans quels coins de notre belle provence elle a pu les cueillir pour toi ! Allez, trop tôt poour boire le muscat que j'ai rapporté de Corse, mais je bois mon café à ta santé !
Bisous et bonne journée
Hélène

Carlos a dit…

Hola Briggite te cuento que todos los panes los amaso a mano, no uso máquina, me gustaría si podés que me enviés la receta del pan viennois, si es posible en castellano, te dejo mi dirección de e-mail para que me lo pases y si tenés alguna foto también para saber que forma tiene.
carsosa@fibertel.com.ar
Muchas gracias.
Carlos